Nul besoin de traduire

Modifier la langue d’affichage dans Windows Vista

Par Tatsuo Yamada

Ma mère est partie du Japon pour immigrer aux États-Unis à l'âge de dix-huit ans. Elle ne connaissait que quelques mots d'anglais à son arrivée, mais après s'être plongée dans la culture américaine et avoir suivi des cours d'anglais dans un lycée communautaire local, ses compétences linguistiques se sont nettement améliorées. Bien qu'elle parle aujourd'hui couramment l'anglais, elle préfère encore parfois utiliser sa langue maternelle – pour parler de sujets techniques et complexes, par exemple.

L'heure du changement

Jusqu'à récemment, ma mère possédait un ordinateur qui avait déjà eu trois propriétaires avant elle et qui exécutait encore une version de Windows datant de la fin des années 1990. Elle s'en servait surtout pour afficher et imprimer les dernières photos de ses petits-enfants et pour envoyer des messages électroniques à sa famille sur l'autre continent. Mais dès que l'ordinateur affichait un message d'erreur ou se comportait de manière inattendue, elle était intimidée et ne savait trop que faire. Il faut bien admettre que, même pour les anglophones, certains des messages d'erreur de Windows peuvent être difficiles à comprendre, alors pour une personne dont la langue maternelle n'est pas l'anglais, l'identification du problème et sa résolution peuvent représenter des défis bien plus grands.

Il y a deux mois environ, son ordinateur a cessé de fonctionner. Elle a appuyé sur le bouton de marche, il a laissé échapper un cri strident en signe de protestation et a refusé de réagir. Ma mère était déçue, mais j'y voyais une excellente occasion de lui présenter Windows Vista.

Windows n'a pas besoin de vous être étranger

Ma mère était très enthousiaste quand son nouvelle ordinateur est arrivé. Après l'avoir installé dans sa chambre, je me suis assis à côté d'elle et lui ai parlé des notions de base de Windows Vista : son utilisation, la configuration d'une sauvegarde automatisée et le recours au Centre d'aide et de support de Windows. Après avoir radoté quelques minutes sur ces thèmes, j'ai bien vu que je l'avais perdue. Son regard était un mélange d'inquiétude et d'incertitude, semblable au regard perplexe qu'elle avait le jour où je lui ai annoncé que je prenais la création littéraire comme matière principale au lycée.

Quand je lui ai demandé ce qui n'allait pas, elle m'a expliqué qu'elle avait peur de ne pas savoir faire la moitié de ce que je lui avais expliqué ou, pire, de casser l'ordinateur si elle faisait quelque chose de travers. Pour la tranquilliser, je lui ai expliqué qu'avec Windows Vista Édition Intégrale, il était possible d'installer un pack d'interface utilisateur multilingue (MUI) pour modifier la langue d'affichage afin que les menus, le contenu de l'Aide, les boîtes de dialogue et les assistants s'affichent tous en japonais. Comme elle montrait encore un peu d'appréhension, j'ai compris qu'il était temps que je lui montre exactement ce que je voulais dire.

Remarque

  • Ces packs MUI de Windows Vista sont disponibles uniquement pour Windows Vista Édition Intégrale et Windows Vista Entreprise.

Image du menu Démarrer traduit
Modifier les langues d'affichage pour se sentir chez soi

Nous avons commencé par télécharger le pack d'interface utilisateur multilingue adéquat pour le japonais. J'ai cliqué sur le bouton DémarrerImage du bouton Démarrer, sur Tous les programmes, sur Windows Update, puis sur Rechercher les mises à jour dans le volet gauche et j'ai attendu que Windows affiche la liste des dernières mises à jour. En faisant défiler cette liste, j'ai trouvé ce que je cherchais dans la section des modules linguistiques de Windows Vista Édition Intégrale. Après avoir sélectionné la case en regard de Module linguistique japonais, j'ai cliqué sur Installer.

Remarque

  • Si, au cours des étapes ci-dessus, vous êtes invité à fournir un mot de passe ou une autorisation pour poursuivre, entrez votre mot de passe ou donnez votre autorisation.

Une fois le module linguistique installé, il nous fallait encore demander à Windows d'utiliser le japonais au lieu de l'anglais comme langue d'affichage. Pour y parvenir, procédez comme suit :

  1. Pour ouvrir les Options régionales et linguistiques, cliquez sur le bouton DémarrerImage du bouton Démarrer, sur Panneau de configuration, sur Horloge, langue et région, puis sur Options régionales et linguistiques.

  2. Cliquez sur l’onglet Claviers et langues.

  3. Sélectionnez Japonais ou une autre langue dans la liste déroulante, puis cliquez sur OK. Vous devez fermer la session de l'ordinateur pour que les nouveaux paramètres soient effectifs.

Image des Options régionales et linguistiques
Sélectionner le japonais comme langue d'affichage

Plus besoin de dictionnaire anglais-japonais

Ma mère a ouvert une session Windows et s'est écriée « Oh mon Dieu ! » La traduction de Windows Vista en japonais était immédiatement visible et impressionnante. En parcourant les différents menus et en lisant les descriptions à voix haute, elle commença à sourire. Ce n'est pas qu'elle n'aurait pas compris le texte en anglais, mais simplement qu'il avait plus de sens pour elle en japonais.

Je lui ai demandé de cliquer sur Démarrer une fois de plus, puis sur Aide et support. Une version traduite de l'aide s'est immédiatement affichée. Je lui ai expliqué qu'en entrant des mots clés dans la zone de recherche et en appuyant sur Entrée, le Centre d'aide et de support de Windows affichait une liste de rubriques utiles lui expliquant comment faire pratiquement toutes les opérations qu'elle voulait. En guise d'essai, elle a entré le mot « photos » et cliqué sur la rubrique relative au travail sur les photos numériques. Elle a lu les instructions, puis a déclaré « Ce n'est pas si dur que ça ».

Image du Centre d'aide et de support en japonais
L'aide est encore plus utile dans votre langue maternelle

Lettres à la famille pour décrire Windows Vista

Quand ma mère eut terminé de lire une partie de l'Aide, j'ai décidé de lui montrer comment envoyer des messages électroniques en japonais. Elle a ouvert son compte de messagerie, cliqué sur le bouton Langue d'entrée dans la barre de langue, puis a choisi Japonais. Elle avait alors le choix entre les caractères hiragana, katakana et même kanji. Elle n'en attendait pas tant. Elle était enthousiaste à l'idée de ne plus devoir taper les messages à ses proches en utilisation la phonétique anglaise de mots japonais. Impatiente, elle tapa fébrilement un message à ses cousins en japonais, leur expliquant comment nous avions changé les langues d'affichage et d'entrée dans Windows Vista, et que s'ils venaient un jour lui rendre visite à Seattle, ils se sentiraient chez eux sur son ordinateur.

Remarque

Passer au japonais en tant que langue d'affichage dans Windows Vista a constitué un véritable tournant pour ma mère. Aujourd'hui, elle a davantage confiance en l'utilisant et comprend précisément ce qu'elle doit faire. Je l'ai récemment appelée pour avoir de ses nouvelles. Elle m'a appris qu'elle avait sauvegardé toutes ses photos sur des DVD, activé des mises à jour automatiques pour Windows et envoyé de nombreux messages électroniques au Japon. J'étais impressionné à mon tour.

« Merci de m'avoir aidée à installer le nouvel ordinateur », m'a-t-elle dit vers la fin de notre conversation, « mais j'ai encore besoin que tu viennes pour nettoyer les goutières ». J'imagine que le travail d'un fils est sans fin.

À propos de l’auteur

Image du chroniqueur Tatsuo Yamada

Tatsuo Yamada est rédacteur au sein de l'équipe Windows chez Microsoft. Avant de rejoindre Microsoft, il était rédacteur technique indépendant auprès de différentes sociétés informatiques dans la région de Seattle. En dehors de son travail, il aime jouer médiocrement au golf, pratiquer maladroitement le snowboard et jouer avec son chien nommé Trout.

Faire un commentaire au chroniqueur ? Entrez votre réaction à l'aide de l'outil ci-dessous. (Vous verrez s'afficher la zone des commentaires après avoir cliqué sur l'un des boutons.) Bien que le chroniqueur lira votre réaction, il ne pourra vous répondre personnellement en raison du volume des commentaires reçus.