Si vous êtes connecté à Internet, que vous autorisez d’autres personnes à utiliser votre ordinateur ou que vous partagez des fichiers avec d’autres utilisateurs, vous devez prendre certaines mesures afin de protéger l’ordinateur de tout dommage éventuel. Pourquoi ? Parce qu’il existe des escrocs informatiques (parfois appelés utilisateurs malveillants ou pirates informatiques) qui attaquent les ordinateurs d’utilisateurs tiers. Ces individus peuvent attaquer directement, en accédant à votre ordinateur via Internet et en s’appropriant vos informations personnelles, ou indirectement en créant un logiciel malveillant (ou programme malveillant) conçu pour endommager votre ordinateur.

Heureusement, vous pouvez vous protéger en prenant quelques précautions simples. Cet article décrit les menaces éventuelles et les actions à prendre pour s’en protéger.

Vérifier le statut de sécurité de l’ordinateur à l’aide du Centre de sécurité Windows

Le Centre de sécurité Windows représente le quartier général de la sécurité de votre ordinateur. Il affiche le statut de sécurité actuel de votre ordinateur et effectue des recommandations sur les actions qui doivent être prises pour améliorer sa sécurité. Pour l’ouvrir :

  • Pour ouvrir le Centre de sécurité, cliquez sur le bouton DémarrerImage du bouton Démarrer, sur Panneau de configuration, sur Sécurité, puis sur Centre de sécurité.

Le Centre de sécurité vérifie la présence sur l’ordinateur des éléments suivants indispensables à sa sécurité :

  • Pare-feu. Un pare-feu peut protéger l’ordinateur en empêchant les pirates informatiques et les logiciels malveillants d’y accéder.

  • Mises à jour automatiques. Windows peut rechercher régulièrement la présence des mises à jour pour l’ordinateur, et les installer automatiquement.

  • Protection contre les programmes malveillants. Un logiciel antivirus peut protéger l’ordinateur contre les virus, les vers et autres atteintes à la sécurité. Un logiciel anti-espion peut protéger l’ordinateur contre les logiciels espions et les logiciels potentiellement nuisibles.

  • Autres paramètres de sécurité. Le Centre de sécurité vérifie que les paramètres de sécurité Internet sont appropriés et détermine si le contrôle du compte utilisateur est activé. Pour plus d’informations, voir Vue d’ensemble du contrôle de compte d’utilisateur.

Image du Centre de sécurité Windows
Centre de sécurité Windows

Si l’un des éléments de la sécurité apparaît sur un arrière-plan rouge ou jaune, cela signifie que l’ordinateur peut être vulnérable aux atteintes à la sécurité. Pour résoudre le problème, cliquez sur un élément pour le développer, puis suivez les instructions.

Que sont les alertes de sécurité ?

Si Windows détecte que l’ordinateur requiert une configuration de sécurité renforcée dans l’un des domaines de sécurité (pare-feu, mise à jour automatique, protection contre les programmes malveillants ou autres paramètres de sécurité), il affiche une notification à chaque ouverture de session, jusqu’à ce que le problème soit résolu. Les notifications s’affichent dans la zone de notification de la barre des tâches.

Image d’une notification de sécurité
Notification de sécurité

Cliquez sur la notification pour ouvrir le Centre de sécurité, où vous pouvez apprendre comment régler le problème.

Remarque

  • Pour désactiver les notifications de sécurité ou masquer l’icône du Centre de sécurité dans la zone de notification, ouvrez le Centre de sécurité, cliquez sur Modifier la manière dont le Centre de sécurité m’avertit, puis choisissez une option. Même si vous désactivez les notifications, le Centre de sécurité continuera ses vérifications et affichera l’état de la sécurité.

Utiliser un pare-feu

Un pare-feu est un logiciel ou un matériel qui vérifie les informations provenant d’Internet ou d’un réseau, puis les empêche d’accéder à l’ordinateur ou les y autorise, selon vos paramètres de pare-feu définis. Il contribue ainsi à empêcher que des pirates informatiques ou des logiciels malveillants n’accèdent à l’ordinateur.

Le Pare-feu Windows, intégré à Windows, est activé automatiquement.

Illustration du mode de fonctionnement d’un pare-feu
Fonctionnement d’un pare-feu

Si vous exécutez un programme, par exemple un programme de messagerie instantanée ou un jeu en réseau multijoueur qui doit recevoir des informations provenant d’Internet ou d’un réseau, le pare-feu vous demande si vous souhaitez bloquer ou débloquer (autoriser) la connexion. Si vous décidez de débloquer la connexion, le pare-feu Windows crée une exception pour ne pas vous déranger lorsque ce programme aura besoin de recevoir des informations à l’avenir.

Voir aussi Pare-feu : Forum Aux Questions.

Utiliser la protection antivirus

Les virus, les vers et les chevaux de Troie sont des programmes créés par des pirates informatiques qui utilisent Internet pour infecter des ordinateurs vulnérables. Les virus et les vers peuvent se répliquer d’un ordinateur à l’autre, tandis que les chevaux de Troie accèdent à un ordinateur en se cachant à l’intérieur d’un programme apparemment inoffensif, un écran de veille, par exemple. Certains virus, vers et chevaux de Troie nuisibles peuvent supprimer des informations du disque dur ou désactiver totalement l’ordinateur. D’autres ne causent pas de dommages directs, mais dégradent les performances et la stabilité de l’ordinateur.

Les programmes antivirus analysent le courrier électronique et d’autres fichiers de l’ordinateur à la recherche de virus, vers et chevaux de Troie. En cas de détection d’un programme nuisible, l’antivirus met le virus en quarantaine (l’isole) ou le supprime complètement, avant qu’il n’endommage l’ordinateur et les fichiers.

Aucun programme antivirus n’est intégré à Windows, mais le fabricant de l’ordinateur peut en avoir installé un. Cliquez sur Centre de sécurité pour vérifier si votre ordinateur est doté d’une protection antivirus. Si ce n’est pas le cas, accédez à la page Web des partenaires antivirus Microsoft pour rechercher un programme antivirus.

Étant donné que de nouveaux virus sont identifiés tous les jours, il est important de choisir un programme antivirus doté d’une fonctionnalité de mise à jour automatique. Lors de la mise à jour de votre logiciel antivirus, les nouveaux virus sont ajoutés à sa liste de virus à rechercher, ce qui vous protège contre les nouvelles attaques. Si la liste de virus est obsolète, votre ordinateur est vulnérable aux nouvelles menaces. Les mises à jour requièrent généralement le paiement d’un abonnement annuel. Conservez votre abonnement à jour pour recevoir des mises à jour régulières.

Avertissement

  • Si vous n’utilisez pas de logiciel antivirus, vous exposez l’ordinateur aux menaces de logiciels malveillants. Vous risquez également de transmettre des virus à d’autres ordinateurs.

Voir aussi Virus : Forum Aux Questions.

Utiliser la protection contre les logiciels espions

Un logiciel espion peut afficher des publicités, collecter des informations vous concernant ou modifier les paramètres de votre ordinateur, généralement sans votre consentement explicite. Par exemple, il peut installer des barres d’outils, des liens ou des favoris non désirés dans votre navigateur Web, modifier votre page d’accueil par défaut ou afficher fréquemment des fenêtres publicitaires intempestives. Avec certains logiciels espions, aucun symptôme ne permet de détecter leur présence, ce qui ne les empêche pas de collecter en secret des informations sensibles, tels que les sites Web que vous visitez ou le texte que vous tapez. La plupart des logiciels espions sont installés en même temps que les logiciels gratuits que vous téléchargez, mais dans certains cas, une simple visite sur un site Web peut entraîner une infection par un logiciel espion.

Pour protéger l’ordinateur contre les logiciels espions, utilisez un programme anti-espion. Cette version de Windows comporte un programme anti-espion intégré appelé Windows Defender, qui est activé par défaut. Windows Defender vous avertit lorsque des logiciels espions tentent de s’installer sur l’ordinateur. Il peut également analyser l’ordinateur à la recherche de logiciels espions et les supprimer.

Étant donné que de nouveaux logiciels espions apparaissent chaque jour, Windows Defender doit être régulièrement mis à jour pour détecter et combattre les menaces de logiciels espions les plus récentes. Windows Defender est mis à jour le ca échéant à chaque mise à jour de Windows. Pour un niveau de protection optimale, définissez Windows afin qu’il installe automatiquement les mises à jour (voir ci-dessous).

Voir aussi Logiciels espions : Forum aux questions et Utilisation de Windows Defender.

Mettre à jour Windows automatiquement

Microsoft propose régulièrement des mises à jour importantes de Windows qui peuvent permettre de protéger l’ordinateur contre des nouveaux virus et autres atteintes à la sécurité. Pour être sûr de recevoir ces mises à jour le plus rapidement possible, activez la mise à jour automatique. Ainsi, vous n’avez pas à vous inquiéter de savoir si des correctifs critiques pour Windows sont manquants sur l’ordinateur.

Les mises à jour sont téléchargées en tâche de fond lorsque vous êtes connecté à Internet. Elles sont installées à 3 h 00 du matin, sauf si vous spécifiez une heure différente. Si vous éteignez l’ordinateur avant cette heure, vous pouvez installer les mises à jour avant de l’arrêter. Sinon, Windows les installera au prochain démarrage de l’ordinateur.

Pour activer la mise à jour automatique

  1. Pour ouvrir Windows Update, cliquez sur le bouton DémarrerImage du bouton Démarrer, sur Tous les programmes, puis sur Windows Update.

  2. Cliquez sur Modifier les paramètres.

  3. Assurez-vous que l’option Installer les mises à jour automatiquement (recommandé) est sélectionnée. Windows installera les mises à jour importantes pour votre ordinateur au fur et à mesure de leur disponibilité. Les mises à jour importantes fournissent des avantages significatifs, tels qu’une sécurité et une fiabilité améliorées.

  4. Sous Mises à jour recommandées, vérifiez que la case à cocher Inclure les mises à jour recommandées lors du téléchargement, de l’installation ou de la notification de mises à jour est activée, puis cliquez sur OK. Les mises à jour recommandées concernent des problèmes non critiques et vous permettent une meilleure utilisation de l’ordinateur. Autorisation de l’administrateur nécessaire Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, fournissez le mot de passe ou la confirmation.

Voir aussi Présentation des mises à jour automatiques de Windows.

Utiliser un compte d’utilisateur standard

Lorsque vous ouvrez une session sur l’ordinateur, Windows vous octroie un certain niveau de droits et de privilèges en fonction du type de compte d’utilisateur que vous possédez. Il existe trois différents types de comptes d’utilisateur : standard, administrateur et invité.

Bien qu’un compte d’administrateur fournisse un contrôle total de l’ordinateur, l’utilisation d’un compte standard peut contribuer à le sécuriser. Ainsi, si d’autres utilisateurs (ou pirates informatiques) parviennent à accéder à l’ordinateur lorsque vous êtes connecté, ils ne pourront ni changer ses paramètres de sécurité ni modifier d’autres comptes d’utilisateur.

Pour déterminer votre type de compte

  • Pour ouvrir Comptes d’utilisateurs, cliquez sur le bouton DémarrerImage du bouton Démarrer, sur Panneau de configuration, sur Comptes d’utilisateurs et sécurité de la famille (ou sur Comptes d’utilisateurs, si vous êtes connecté à un domaine de réseau), puis sur Comptes d’utilisateurs.

    Le compte d’utilisateur apparaît sous votre nom.

    Image d’informations sur les comptes d’utilisateurs
    Informations sur le compte d’utilisateur

Si vous utilisez actuellement un compte d’administrateur, voir Modifier le type de compte d’un utilisateur pour savoir comment le transformer en compte standard.

Voir aussi Comptes d’utilisateur : Forum Aux Questions.

Conseils pour utiliser le courrier électronique et le Web en toute sécurité

  • Soyez vigilant lorsque vous ouvrez des pièces jointes. Les pièces jointes (fichiers attachés à des messages électroniques) sont en effet une source principale d’infection par virus. N’ouvrez jamais une pièce jointe qui vous a été envoyée par un inconnu. Si vous connaissez l’expéditeur mais que vous ne vous attendiez pas à recevoir une pièce jointe, vérifiez auprès de celui-ci qu’il vous a effectivement envoyé la pièce jointe avant de l’ouvrir. Voir Quand faire confiance à un message électronique et Éviter les virus transmis par courriers électroniques.

  • Protégez vos informations personnelles. Si un site Web vous demande votre numéro de carte bancaire, vos informations bancaires ou toute autre information personnelle, assurez-vous qu’il s’agit d’un site de confiance et vérifiez que son système de transaction est sécurisé. Voir Quand faire confiance à un site Web.

  • Utilisez le filtre d’hameçonnage dans Internet Explorer. L’hameçonnage est une pratique consistant à créer des messages électroniques et des sites Web frauduleux afin d’amener par la ruse les utilisateurs à révéler des informations personnelles ou financières. Le message électronique ou le site Web frauduleux semble provenir d’une source de confiance, telle qu’une banque, une société de cartes de crédit ou un commerçant en ligne de confiance. Le filtre d’hameçonnage contribue à détecter les sites Web d’hameçonnage afin de vous protéger des éventuelles escroqueries. Voir Filtre d’hameçonnage : Forum Aux Questions.

  • Soyez prudent lorsque vous cliquez sur des liens hypertexte dans des messages électroniques. Les liens hypertexte (liens qui ouvrent des sites Web lorsque vous cliquez dessus) sont souvent utilisés dans le cadre d’escroqueries par hameçonnage ou par logiciel espion, mais ils peuvent également transmettre des virus. Cliquez uniquement sur ces liens s’ils se trouvent dans des messages électroniques de confiance.

  • Installez des composants additionnels uniquement à partir de sites Web de confiance. Les composants additionnels de navigateur Web, notamment les contrôles ActiveX, permettent aux pages Web d’afficher des éléments tels que des barres d’outils, des téléscripteurs pour le marché boursier, des vidéos et des animations. Cependant, ces composants peuvent également installer des logiciels espions ou d’autres logiciels malveillants. Si un site Web vous demande d’installer un composant additionnel, assurez-vous qu’il s’agit d’un site de confiance avant de poursuivre. Voir Devez-vous installer des contrôles ActiveX ? et Modules complémentaires Internet Explorer : Forum Aux Questions.