POP3, SMTP et autres types de serveurs de messagerie

Lorsque vous configurez un compte de messagerie dans Windows Mail, vous devez préciser le type de serveur de messagerie que votre compte utilise. Windows Mail prend en charge les types de serveurs de messagerie suivants.

  • Les serveurs POP3 (Post Office Protocol) conservent les messages électroniques entrants jusqu’au moment où, en relevant votre courrier, vous déclenchez leur transfert sur votre ordinateur. Le type POP3 est le type de compte le plus répandu pour la messagerie électronique personnelle. En règle générale, les messages sont supprimés du serveur lorsque vous relevez votre courrier électronique.

  • Les serveurs IMAP (Internet Message Access Protocol) vous permettent de gérer votre courrier électronique sans être obligé de télécharger préalablement les messages sur votre ordinateur. Vous pouvez afficher un aperçu, supprimer et organiser ces messages directement sur le serveur de messagerie où des copies sont conservées jusqu’à ce que vous décidiez de les supprimer. La technologie IMAP est couramment utilisée pour les comptes de messagerie professionnelle.

  • Les serveurs SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) s’occupent de l’envoi de vos messages électroniques sur Internet. Le serveur SMTP gère le courrier électronique sortant et il est utilisé conjointement avec un serveur de messagerie entrant POP3 ou IMAP.

Remarques

  • Si vous ne connaissez pas le type de serveur de messagerie utilisé par votre compte, renseignez-vous auprès de votre fournisseur de messagerie ou fournisseur de services Internet.

  • Windows Mail prend également en charge d’autres types de serveurs : NNTP (Network News Transfer Protocol), utilisé pour lire et publier des messages de groupe de discussion, et LDAP (Lightweight Directory Access Protocol), utilisé pour accéder aux services d’annuaire.

  • Windows Mail ne prend pas en charge le protocole HTTP:// qui a été utilisé par Outlook Express pour accéder à Hotmail et à d’autres services de messagerie Web. Pour plus d’informations sur l’accès à une messagerie Web, voir le site Web de Microsoft (éventuellement en anglais).